Qacentina

from Dying Wave

Tracks

  • Qacentina

 Click above to play the track (excerpt)

 

Duration 05:23
Music and lyrics by E. St. Germain
(c) 2017 E. St. Germain

 

Suis-je vraiment à une aube près
Quand je sais que tu me continueras ?
Est-ce la peur ou est-ce l’attente
Qui prend l’espace, qui tremble mes bras ?

En marchant, solitudement je mens
Je raconte une vie jamais vécue
J’envoie au ciel les baisers jamais donnés
Je pardonne à la ville ses tristes rues

Suspendu à tous les ponts, Qacentina
Je suis l’aigle, je suis l’enfant, Qacentina
Je reviens encore à tes milliers d’odeurs
Autant de caches qui masquent les malheurs

Et puis le bateau, et puis toi, oui toi
Toi qui a gommé la cité blanche
Toi sur qui tout entier je me penche
Toi cette autre que j’apprends à attendre

Tant de moi et si peu d’années
Condamné à si peu d’émoi
Glissons ma Demie, nous, toi et moi
Nous en aurons passé du temps en apnée

Pour vous, faire le meilleur peut-être
Pour vous, taire la douleur toujours
Pour vous, qu’aurai-je été mes amours
Sinon une main discrète, secrète ?

Une vie, mes enfants, qui la construit ?
Qu’en dire au jour de l’au revoir ?
Revenir à quelques mots dérisoires
Il en reste vous, mes bribes, mes chéris

C’est l’heure
Dès lors
Je pars
Je dors
Tu pleures
J’ai froid
Je crois
À une erreur
Je n’avais rien fini
Ni Hugo ni Peguy
Tant pis
Je me blottis
En toi
Qacentina